Exploitation minière des terres

Cobalt cuivre et lithium

Tailor- Energy Inc. est l'une des plus grande entreprise de négoce en matières premières (Hydrocarbures, Mines et pierres précieuses), dans le monde particulièrement en République Démocratique du Congo  et actuellement en Algérie, l'entreprise négocie plusieurs carrés miniers pour un projet d'investissement en collaboration avec des banques d'affaires .

Opportunités

L'entreprise détient plusieurs projets miniers pour certains en amodiations avec des partenaires, la République Démocratique du Congo est un partenaire potentiel dans l'exploration et la recherche en PE et PR, l'entreprise négocie plusieurs carrés miniers pour elle et pour ses partenaires  dans certaines régions du Pays comme dans le KATANGA, La République démocratique du Congo possède des gisements d'une cinquantaine de minerais, mais seulement une douzaine est exploitée : le cuivre, le cobalt, l'argent, le plomb, le zinc, le cadmium, le diamant, l'or, l'étain, le tungstène, le manganèse et quelques métaux rares comme le coltan.

TAILOR ENERGY Inc. considère que l'Algérie est un important partenaire d'investissement, l'entreprise négocie  des contrats d'exploration minières dans le Pays, pour un investissement de plus de 12 milliards de dollars Canadiens en  5 ans.

L’Algérie produit du fer et de l’acier, des métaux précieux comme l’or et l’argent, des minéraux industriels incluant la baryte, la bentonite, le ciment, la pierre concassée, le gravier, le gypse, l’hélium, le calcaire, le marbre, les engrais d’azote, le phosphate, la pouzzolane, le quartz, le sel et le sable dans tous ses états. Elle dispose en outre d’importants gisements de minéraux inexploités. On peut citer le diamant, le manganèse, le quartz cristallin, des minéraux de terres rares, le tungstène et l’uranium, sans oublier l’improbable découverte d’un gisement de six millions de tonnes (mt) de silicium dans l’ouest du pays en 2015

Image de Albert Hyseni

ÀPROPOS

La demande de cobalt s’envole.

 

Elle est proportionnelle au déploiement de nos voitures électriques et de nos usages du numérique ; car sans cobalt, pas de batteries. Or des gens meurent pour ce minerai, des enfants souffrent pour lui, les moyens de subsistance, l’éducation, les quartiers, l’environnement et la sécurité personnelle sont sacrifiés pour l’extraire. Peut-on en minimiser le coût humain et environnemental ? C’est l’un des grands défis de nos transitons énergétiques.

ÀPROPOS

La demande de Lithium s’envole.

 

En tant qu'alcalin, le lithium possède de nombreuses applications industrielles. Il est par exemple utilisé pour le lustrage des porcelaines. Dans les piles alcalines, on l'emploie comme additif pour allonger la durée de vie de la pile. Certaines formes de soudage l'emploient aussi, comme le soudage au laiton. Il est également l'un des composants principaux des batteries lithium-ion (anode), notamment dans l'électronique mobile.

Image de Dominik Vanyi

Call 

+1 438 469 0733

Email 

Follow

  • LinkedIn